L'appartement 22

0 EXPEDITIONS | رحلات

1 ACTUALITÉS | EVENTS | مستجدات

2 EXPOSITIONS | معارض

3 PRODUCTION | Collection | أعمال

4 ARCHIVE & BIOGRAPHIES l وثائق

5 RESIDENCES | إقامات

6 TEXTES | Debats | نصوص | chroniques | قراءات وحوارات

7 LINKS | Thanks | شكرآ

 

Inscription à la Newsletter

L’appartement 22,
279 avenue Mohamed V,
MA-10000 Rabat,
T +212663598288,
Younès RAHMOUN, | "Badiya / Madina" (Campagne / Cité), intervention dans l’espace publique.

mardi 14 février 2012

[عربي] [français]

Younès RAHMOUN,
"Badiya / Madina" (Campagne / Cité),
2012,
Intervention dans l’espace publique, matériaux divers et publication*.
Inauguration du parcours devant le Musée de Marrakech le 1er mars 2012 à 11h00, pendant la 4e Biennale Internationale de Marrakech, Maroc.

L’œuvre "Badiya / Madina" (Campagne / Cité) est une intervention dans plusieurs lieux dans les espaces urbains de Tétouan et Marrakech et dans les montagnes du Rif et de l’Atlas. L’artiste propose un parcours, et des « points de vues » géographiques, à découvrir à l’aide d’un plan réalisé à partir de ses déplacements et de points identifiés sur les photographies par satellites. Un certain nombre de dessin, textes et indications sont graphités sur le parcours, murs et sol, forment la fresque fragmentée de cette relation mélancolique des espaces différents. Dans ce mouvement d’aller-retour entre les lieux de production et les lieux d’information et d’échange, l’artiste propose de révéler des conceptions originales, scientifiques et poétiques, des espaces du quotidien. A travers cette idée, l’espace d’exposition se dessine autour de l’œuvre. Utilisant le dessin, la photographie et le graffiti, l’artiste propose une procession à la découverte de son travail et du paysage qui l’accueille. Il invente un langage de l’œuvre qui se formule au-delà de l’héritage des écoles d’art nationales et de l’époque de l’art contemporain internationale. Younès Rahmoun* est l’un des artistes les plus actif de la "génération 00s" au Maroc. Cette génération développe un vocabulaire artistique inspiré des réalités sociales des années d’alternance politique et de transition démocratique dans le Maroc des années 2000, et dans le contexte global de l’art auquel ils participent. Parmi ces artistes, Mustapha Akrim, Yto Barrada, Hassan Darsi ou Safaa Erruas sont les inventeurs et acteurs les plus en vue. Depuis sa sortie d’école en 1999, Younès Rahmoun expérimente et pratique les interventions dans le paysage pastoral du Rif, comme dans l’œuvre « Tammoun » ou « Ghorfa », et dans les musées, à l’instar de l’exposition « l’objet désorienté » organisée par Jean-Louis Froment, dans une réflexion sur le passage de l’art « de l’esthétique à l’éthique ».
Abdellah Karroum

* Voir la version PDF de la publication spéciale, conçue par Younès Rahmoun.
Ce projet est réalisé avec le soutien de la Fondation Janelly et Jean-René Fourtou, Marrakech. http://www.fondationfourtou.org/